En tant qu’intermittent du spectacle, vous avez besoin de vous perfectionner dans votre métier, d’acquérir de nouvelles compétences au moyen de stages. Pour vous permettre de prendre en charge votre formation, la principale condition de l’Afdas est de justifier d’un certain volume d’activité sur les deux à cinq dernières années. Vous avez plusieurs financements possibles dont le plan de formation et le droit individuel de formation (DIF).

Le Plan de formation : C’est un dispositif qui vous permet de développer vos compétences, de mettre à jour vos connaissances, de vous perfectionner dans votre métier. Généralement, ces stages sont courts (quelques jours à quelques semaines). Pour bénéficier du plan de formation, vous devez justifier d’une ancienneté de 2 ans minimum et avoir cumulé au cours des 24 derniers mois d’un nombre minimum de jours ou de cachets en fonction de votre catégorie professionnelle : 48 pour les artistes, 88 pour les techniciens du spectacle vivant, 130 pour les techniciens du cinéma ou de l’audiovisuel.

Le DIF ou « droit individuel à la formation » vous permet chaque année de capitaliser des heures de formation en fonction de votre volume d’activité (compte épargne formation) jusqu’à un maximum de 140 heures. Ce DIF vient en complément des autres dispositifs de financement.

Pour toute question relative au financement, n’hésitez pas à nous contacter au 05 35 54 19 23 et pour aller plus loin :


site web : http://www.afdas.com